Premier véritable article sur ce blog !

 Pour commencer j’ai voulu envoyer du lourd : HULK !

(vous avez compris le jeux de mots, non, c’est pas grave)

C’est un téléfilm tiré de la série L’incroyable HULK

Cette épisode à été diffusé la première fois le 7 mai 1989 sur NBC 

et à été réalisé par Bill Bixby. (qui est aussi l’acteur qui joue David Banner)

 L’histoire :

David Banner arrive en ville dans l’espoir de retrouver une vie calme et paisible. Lors d’un trajet en métro il assiste à l’agression d’une femme assise juste derrière lui. Il se transforme en HULK pour lui venir en aide et détruit également une bonne partie du métro au passage. David est retrouvé quelques mètres plus loin et se retrouve en prison. Les agresseurs du métro étant des hommes de Wilson Fisk, (un homme avide de pouvoir qui contrôle la ville) ils s’arrangent pour tout mettre sur le dos de ce bon vieux David. Fort heureusement il existe dans cette ville un homme bon, avocat, et lui aussi justicier à ses heures perdues : Matthew Murdock (Dardevil). Matthew, va donc venir en aide de David, tout d’abord pour le disculper mais aussi (et surtout) pour essayer de faire tomber Wilson Fisk.

Ce que j’en ai pensé :

Avant toute chose je tiens à préciser que c’est le premier film (téléfilm) que je vois avec Bill Bixby dans le rôle de Banner et Lou Ferrigno dans le rôle de HULK. Je vais donc parler uniquement de ce téléfilm car je ne peux pas faire de comparaison avec les autres.

Bon, quand j’ai eu ce dvd entre les mains je ne m’attendais pas à être surprise. 

J’avoue même que je l’ai pris uniquement car il y avais Dardevil.  (mon copain est un fan de la première heure, je me suis dit que ça serait sympa, je ne sais pas si c’était un cadeau au final …)

J’ai trouvé le film assez long, sans réels rebondissements.

Voilà, merci !




Non mais vraiment, je ne peux rien vous dire de plus. 

Je n’ai pas passé un mauvais moment mais je m’attendais à plus de scènes d’actions,  j’ai été déçue. 

Par contre, ce qui m’a quand même énervée (j’ai su me contenir, rassurez-vous)

c’est le fait que ce genre de films de super héros se servent uniquement du nom de ces derniers mais n’en ont strictement rien à faire de l’histoire originale du personnage. 

Comme je vous le disais plus haut je ne connais pas bien l’histoire de HULK par contre pour Dardevil, parlons-en !

Reflexions 

  (liste non exhaustive)

Dardevil 

*L’apparition de Matt Murdock : il se réveille dans un super appartement.

Seul hic : Matt n’est pas un homme riche, absolument pas. Non !

Le réalisateur à du se dire qu’un avocat devait forcément gagner un max de money donc c’est plutôt logique de le loger dans un superbe appartement … Non !

* Quand il arrive à son cabinet d’avocats, on ne voit pas le nom de son associé dans les comics, Nelson. Non ! Oublié ce bon vieux Foggy. Matt se serait-il trouvé un nouvel associé qui aurait un max de pognon ? Mystère.

(je n’ai pas retenu le nom de son associé dans le film et je n’ai pas envie de le revoir, merci) 

* Il a son costume noir tout simple des débuts. Bon admettons …

Sauf qu’on apprend rapidement que cela fait déjà 10 ans qu’il sévit à travers les rues pour combattre le mal. Vous allez me dire qu’au bout de 10 ans il a pas trouvé 5 minutes pour réfléchir à une tenue plus badass ? (et un peu plus protectrice, ça peut aider)


HULK

Comme dit plus haut je ne suis pas une fine connaisseuse de l’univers de l’incroyable Hulk ! Comme toute personne normale je me suis bien sûre demandé où il trouvait ses formidables pantalons extensibles. C’est bien simple, moi, quand je sors d’un bon resto je dois enlever le bouton du haut de mon jeans par peur qu’il saute et éborgne une innocente personne passant par là. 

Et autre question, comment expliquez vous que David ai une charmante barbe mais lorsqu’il se transforme il n’a plus un poil sur le menton ? (rassurez-vous ça reviens après) 

A voir si … 

* Vous êtes un fan inconditionnel d‘HULK.

Il faut bien avouer que voir un film de super héros sans effets spéciaux monstrueux derrière, ça a un certain charme. Et puis rien que pour découvrir Lou Ferrigno c’était plutôt sympa.

* Comme moi vous vous êtes mis en tête de voir toute les apparitions de Stan Lee dans les films (c’est rapide mais ça fait toujours plaisir !) 

 

Publicités