Bonjour mes petits fous,

Aujourd’hui je vous parle du film The incident

20096235

Film d’Alexandre Courtès, sorti en 2011

L’histoire

Une bande de rockers travaillent comme cuistots dans un asile psychiatrique enfermant des malades très dangereux. Un soir, lors d’un orage, le système de sécurité tombe en panne et  nos amis se retrouvent pris au piège au milieu de ces dangereux occupants.

Ce que j’en ai pensé

Le film se déroule en deux parties. Dans la première on y découvre les cuistots, un petite bande de rockers qui enregistre leur premier album et qui joue dans quelques concerts. D’après ce qu’on nous montre ce n’est pas vraiment la joie (disputes, batteur qui n’est jamais là …). On découvre aussi leur quotidien en cuisine, les bagarres, les excès de colère des occupants … c’est là où on se dit qu’on aimerait vraiment pas être à leur place.

50465154ed6s3v2zwk1gd6udxn8blwt0pttomusvgw2t6vm_wrbmtscvai_enhoxevgizb1axnfpxbgammtjwscqzvhg

Viens ensuite le moment du film où tout bascule : une tempête fait rage et le système de sécurité tombe en panne. Plus moyen de s’échapper (portes blindées automatisées) et concernant les portes des cellules c’est le contraire, elles ne se ferment plus … On va alors suivre durant tout le reste du film nos cuistots et plus particulièrement George (Rupert Evans) qui vont tout faire pour survivre à ce carnage.

tumblr_moszutffuo1qjfma1o8_500

Ce film est sombre et oppressant (pas de lumières et on est entourés de malades très dangereux je vous le rappelle). Les patients libérés commencent à se battre entre eux, s’attaquent aux gardiens et à tout ceux qu’ils croisent. Le rythme du film s’accélère petit à petit et les attaques se font de plus en plus fréquentes et violentes. La folie est vraiment bien présente, une véritable descente aux enfers vous attends. Autant vous dire que si le sang et les attaques gratuites vous rebutent je ne peux que vous déconseiller ce film.

maxresdefault

Dans l’ensemble The incident tient ses promesses. Mais on est tout de même face à quelques incohérences. Tout d’abord l’équipe de sécurité à l’intérieur de l’asile est très restreinte (5 gardiens seulement) et n’ont pas l’air d’être entrainé en cas de crises (et au quotidien de l’asile en général). De plus, on y croise seulement une infirmière (ou aide soignante) dont le seul rôle est de donner leurs pilules aux occupants. Ce qui me semble être une équipe plus que restreinte pour un tel établissement. Les forces de l’ordre à l’extérieur ne font rien pour leur venir en aide et pour finir ce qui me semble être le plus gros : pas de générateur de secours. Les gars, ce n’est pas une colonie de vacances mais bien un asile psychiatrique, faudrait peut être penser à faire quelque chose non ?

Pour finir on à droit à une fin ouverte, rien n’est clair et notre imagination fait le reste … dommage !

A voir si

  • vous aimez la violence gratuite
  • vous vous destinez à un travail social dans un asile de fous dangereux (bon courage)
Publicités